Villa Jammu Africa

Villa  Jammu  Africa

FONDATION KEMI MAILIKA "ECOLE KALAN" SOMONE / N'GAPAROU

IMGP1088.JPG

Merci a tous

 

 

Anthony,Anais 4jours passé à l'école avec Ibou une belle experience

  • Lécole Kalan est un belle réussite et nous vous encourageons a leur rendre visite

 

                Bakari,Ange et Ibou fiers d'aller à l'école avec leur jolies chemises

 Visites des classes avec Monsieur le directeur

XALIMA NEWS: De nationalité Suisse, mais originaire du Zaïre; Costas Bonata a pour objectif de créer un complexe scolaire dans la zone de Somone-Ngaparou. Il avait tout d’abord commencé au Zaïre, qui est son pays d’origine, mais du fait que c’est un pays instable, il a choisi de venir construire au Sénégal, un pays hors des coups d’état d’après lui. Il répond à la question de savoir pourquoi ? Il n’a pas continué à construire des écoles au Zaïre et pourquoi il a choisit le Sénégal ? «J’ai construit beaucoup d’écoles au Zaïre, mais détruites par des guerres incessantes, c’est par la suite que j’ai préféré venir au Sénégal, qui est un pays stable et serviable avec des gens intelligents »Il a tout d’abord ouvert une école dénommée Kalan à Somone, qui va de la petite section au CM2 et dans laquelle, on ne peut reconnaître le fils du riche ou celui du pauvre; le blanc, le noir et le métisse ; ils sont tous traités au même pied d’égalité. Son geste a été salué par Madame Muriel Berset Kohen, Ambassadeur de Suisse au Sénégal, qui était venu visiter le site du projet de la fondation, qui fait dix hectares, avec une station dépuration qui peut prendre en charge 50 familles, un jardin et doit renfermer d’ici peu, un centre de formation professionnelle, avec différentes filières, 36 classes, 900 élèves, un dispensaire et des infrastructures, comme un terrain de football, de basket, entre autres. Rappelons, l’école «Kalan» utilise 19 Sénégalais dont 09 enseignants avec une bonne ambiance familiale. Ils bénéficient tous d’une protection médicale, ils sont aussi déclarés à l’Ipress et à la caisse de sécurité sociale et n’ont rien à envier aux autres. Le Président de la fondation Kémi Malaïka, n’est autre que le Général Mamadou Mansour Seck, dans laquelle il tient un apport de soldat.
Frédéric Diallo Xalimasn Thiès

 

 

 

 

 

 

 



20/01/2013
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 36 autres membres